Dimanche 21 avril 2019

HUELGOAT

Points remarquables de la forêt de Huelgoat
– 11 h-13 h
Forêt piégée
Irruptions poétiques mises en scène par Séverine Valomet (La Quincaille)
Si vous souhaitez devenir brigadier poétique-piégeur, un mail : severinevalomet@laquincaille.com

BERRIEN

Café-librairie L’Autre Rive
– 11 h

Présentation et discussion autour de l’anthologie de la nouvelle poésie arabe, établie et traduite par Souad Labbize, publiée par la Maison de la poésie Rhône-Alpes
– 14 h
Lecture de Souad Labbize
– 14 h 30
Lecture de Tarik Hamdan – en arabe par l’auteur et en français par Jean-Pascal Dubost – et temps d’échange avec l’association France Palestine Solidarité
– 16 h
Présentation de la Milice de la Culture avec Ali Thareb et les éditeurs
– 17 h
Lecture d’Ali Thareb – en arabe par l’auteur et en français par Souad Labbize –
– 18 h
Pause musicale avec Kham Meslien
– 19 h
Petite restauration sur place possible à L’Autre Rive
– 21 h
• Lecture d’extraits du Grand Troupeau de Jean Giono par Sophie Hoarau (La Quincaille)
• Lectures de Valérie Rouzeau et Isabelle Pascal Cordier
• Lecture-concert Kim m’apprivoise par Lou Raoul et Kham Meslien


LA MILICE DE LA CULTURE
UN COLLECTIF DE POÈTES IRAKIENS

La Milice de la Culture est un collectif de poètes irakiens qui dénoncent les horreurs de la guerre par le biais de la poésie-performance. Mohamed Karim, Kadhem Khanjar, Mazin Mamoori et Ali Thareb, vêtus de la combinaison orange des condamnés à mort de l’État Islamique, se déplacent sur les traces de l’EI, récitant des poèmes depuis une cage de prisonniers, une ambulance ou au milieu d’un champs de mines. Parce que les mots ne suffisent plus à décrire la violence qui déchire leur pays et ses civils, ces performances lors desquelles ils flirtent littéralement avec la mort sont devenues un exutoire pour dénoncer l’indicible et l’absurdité d’une violence qui se banalise.
Ces auteurs commencent à être publiés en France : Kadhem Khanjar aux éditions Plaine Page (Marchand de sang, 2017) et La Crypte (Promenade ceinturé d’explosif, 2018), Mazin Mamoori chez Lanskine (Cadavre dans une maison obscure, 2018) et Ali Thareb aux éditions des Lisières (Un homme avec une mouche dans la bouche, 2018).
Nous avons voulu rendre hommage à ce groupe de poètes en invitant cette année deux de ces maisons d’éditions et en participant, dans le cadre d’une tournée française d’Ali Thareb, à sa venue en Bretagne, accompagné de sa traductrice Souad Labbize et de son éditrice Maud Leroy, non seulement à notre festival, mais aussi, en partenariat avec la Fédération des cafés-librairies de Bretagne, à la librairie L’Ivraie à Douarnenez (le vendredi 19 avril, à 20 h 30) et à la Maison de la poésie de Rennes (le mardi 23 avril à 19 h).